Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?

Split Feeding, pour plus d'œufs sélectionnables

Nouveautés du secteur Nouveautés du secteur29-5-2020

Si cela ne tenait qu’à elles, les poules pondeuses mangeraient principalement des composants alimentaires riches en énergie et en protéines le matin et du calcium plutôt le midi. Et c’est exactement le principe sur lequel se base le Split Feeding. Ce concept d’alimentation répond aux besoins naturels de la poule.

Métabolisme et formation de l'œuf

D’où vient cette préférence des poules pondeuses ? Tout est lié au métabolisme de la poule. Ce métabolisme change en cours de journée sous l’influence de la formation de l'œuf. Le cycle de production de l'œuf prend environ 24 heures et commence généralement le matin par l’ovulation, qui a lieu 30 minutes après la ponte. Durant les 3,5 à 4 heures suivantes, la cellule du jaune d'œuf mature se déplace dans l’oviducte et est entourée de blanc d'œuf. La poule a principalement besoin de protéines et d’acides aminés pour ce processus. Si elle n’en reçoit pas suffisamment, vous le constaterez par la masse moindre et la taille plus petite de l'œuf. Lors de cette phase, la poule a également besoin d’énergie et de phosphore. Une fois que la membrane de la coquille est produite dans la glande de coquille d'œuf, la formation de la coquille d'œuf commence. Il s’agit d'un processus qui dure environ 20 heures et au cours duquel la poule a surtout besoin de calcium.

Alimentation du matin et du midi

Avec le Split Feeding, deux types d’aliments sont utilisés quotidiennement et sont adaptés à la phase du cycle de production des œufs : une « alimentation du matin » riche en énergie et protéines avec suffisamment de phosphore, axée sur la formation de l'œuf (blanc), et une « alimentation du midi » riche en calcium et plus pauvre en énergie, protéines, acides aminés et phosphore, pour une formation de coquille optimale. L’utilisation de deux types d’aliments adaptés aux besoins changeants en nutriments de la poule assure un meilleur rendement de l’aliment. Il y a moins de résidus ou de carences dans les approvisionnements en nutriments et vous épargnez sur les coûts d’alimentation.

Exigences plus élevées de la technique

Le Split Feeding impose toutefois des exigences plus élevées en matière de technique et de gestion de l’élevage de volaille. Il nécessite deux silos à alimentation, un système de dosage précis avec balance et une conversion automatique d’un aliment vers l’autre. La nourriture du matin et du midi est utilisée dans un rapport 40-60, adapté au comportement alimentaire des poules pondeuses. Le rapport correct détermine le résultat. Il est donc essentiel que tant le système d'alimentation que la chaîne alimentaire et les mangeoires soient vides au moment de la conversion vers l’autre aliment. Cela demande une attention supplémentaire, surtout en phase de démarrage, lorsque l’élevage vient de passer au Split Feeding.

Expériences pratiques

Un nombre croissant d’éleveurs de volaille appliquent ce concept d’alimentation, tant aux Pays-Bas qu’en Allemagne. Ils constatent une amélioration dans la qualité de la coquille d'œuf, tant dans les cheptels plus vieux que les plus jeunes et ces entreprises peuvent en moyenne fournir des œufs sélectionnables deux semaines de plus. De plus, outre un rendement alimentaire amélioré et de coûts alimentaires moindres, ils bénéficient également d’une réduction des coûts d’évacuation de fiente.

Quels sont les avantages concrets du Split Feeding ?

Pour un élevage de volaille moyen de 50 000 animaux, le Split Feeding peut engendrer un sérieux gain en alimentation. Un rapport moindre en alimentation, un prix d’alimentation moyen plus bas et l’effet d’une fiente moindre et plus sèche engendrent pour un élevage de cette taille une différence positive sur le bilan de quelques dizaines de milliers d’euros.

Vous êtes curieux de savoir ce que le Split Feeding peut représenter pour votre élevage après la lecture de cet article ? Prenez contact avec ForFarmers dès aujourd’hui. Nos spécialistes se feront un plaisir de calculer ce que cela représente concrètement pour votre élevage.