Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?
Nouvelles, expérience et conseils
Afbeelding: drinkwater pluimvee

Qu'en est-il de la qualité de l'eau de boisson dans votre ferme ?

Saviez-vous que... Saviez-vous que...6-4-2018

La qualité de l'eau est extrêmement importante pour les exploitations avicoles. L'eau doit être transparente, inodore et incolore. L'eau potable doit être appétissante et ne peut contenir des substances nocives ni des contaminants. Les animaux qui boivent une eau de moins bonne qualité pendant une longue période risquent davantage de développer des problèmes de santé, d'autant plus que les contaminations peuvent présenter un risque pour la sécurité alimentaire par le biais de la chair. 

Dès le premier jour de leur vie, les poulets de chair entrent en contact avec l'eau mise à leur disposition. Une eau de piètre qualité influe immédiatement sur les performances de ces animaux particulièrement sensibles. Ce sont également les jeunes poulets de chair qui développent assez rapidement des problèmes liés à la qualité de l'eau. Les étables sont chauffées à de hautes températures et la consommation d'eau est très faible, et ce sont là des conditions idéales, propices à la prolifération de micro-organismes et à la formation de biofilm dans les lignes d'abreuvement, même si l'eau est d'excellente qualité à la source.

En tirant vous-même un peu d'eau, vous pouvez déjà vous faire rapidement une idée de la qualité de votre eau. Il est recommandé de faire couler un peu d'eau dans un petit pot propre et transparent, aussi bien au début qu'à la fin de la ligne d'abreuvement. Laissez reposer l'eau pendant 30 minutes afin que vous puissiez constater un éventuel dépôt. Faites attention à l'odeur, à la couleur, à la transparence et à la présence d'un dépôt. En cas d'anomalies, il vaut mieux faire analyser la qualité de l'eau.

Analyse bactériologique

  • La numération bactérienne est un indicateur de la contamination de l'eau. Une numération élevée indique une forte contamination bactérienne de l'eau. Différents types de bactéries se développent en fonction des températures (22 °C et 37 °C). Les bactéries qui prolifèrent à 37 °C sont généralement dangereuses.
  • La présence d'E. Coli, d'entérocoques et de Clostridium perfringens est un indicateur de contamination fécale, et donc d'une eau de mauvaise qualité. Les bactéries E. Coli ne survivent que dans un environnement favorable, alors que les entérocoques sont des bactéries plus résistantes. Le bacille Clostridium perfringens peut provoquer de graves problèmes gastro-intestinaux et des diarrhées.
  • Les clostridium sulfito-réducteurs sont des bactéries qui se développent en milieu anaérobie (absence d'oxygène). Ils ne sont pas forcément d'origine fécale, mais leurs spores sont particulièrement résistantes.
  • Salmonella sp est un indicateur de la contamination de votre eau. La présence de cette bactérie peut provoquer de sévères dégâts financiers. 
  • Bien qu'il n'existe aucune norme en la matière, les levures et les moisissures peuvent occasionner des problèmes. Elles accélèrent la formation de dépôts visqueux dans les conduites, elles ne réagissent pas au chlore et elles tolèrent une plage de pH relativement large. Elles peuvent réduire les défenses des animaux qui sont alors plus prédisposés à développer d'autres infections secondaires.
  • (Source : Proefbedrijf Pluimveehouderij vzw)

ForFarmers peut gratuitement faire une analyse bactériologique de votre échantillon d'eau. Contactez-nous!