Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?

Quels types de litières existent de nos jours ?

Conseils de nos spécialistes Conseils de nos spécialistes18-2-2021

Aujourd’hui, il devient de plus en plus important de prêter suffisamment d’attention au type de litière que vous utilisez dans votre poulailler. La litière doit pouvoir absorber beaucoup d'humidité, mais elle ne doit surtout pas coller facilement et former une croute. En outre, la litière doit être exempte de toute matière nocive et de germes pathogènes. Une litière trop sèche peut engendrer une concentration plus élevée de poussières, ce qui est néfaste pour la santé de l’animal comme pour celle de l’homme. Une litière trop humide n’est pas idéale non plus, car elle engendre des poulets sales et des problèmes de coussinets et de dermatite des pattes.

Autrefois, l’éleveur de volaille utilisait principalement de la paille, car il pouvait la fournir lui-même. De plus, c’était la solution la moins chère. Aujourd'hui, l’éleveur de volaille a le choix entre différents types de litières. Les spécialistes de ForFarmers vous énumèrent ci-dessous les alternatives et vous donnent une estimation du coût par m².

Copeaux de bois

Afbeelding: afbeelding houtkrullen
Copeaux de bois

Les usines de rabotage de bois produisent spécialement des copeaux de bois à utiliser en tant que revêtement de sol dans les étables, et notamment les poulaillers. Les copeaux de bois sont issus de pin doux et sont plus gros que de la sciure standard. Ce type de litière donne à l’étable un aspect frais et propre. Les copeaux de bois sont soufflés afin de ne quasiment pas dégager de poussières. Les copeaux résilients absorbent jusqu’à trois fois plus d'humidité que la paille de blé et sont exempts de moisissures et autres pollutions. Le prix des copeaux oscille autour des 23 eurocents/kg. Vous avez besoin de 0,8 à 1 kg par m².

Tourbe

Afbeelding: afbeelding turf
Tourbe

Dans les pays scandinaves, on utilise depuis de nombreuses années de la tourbe comme litière d’étable dans l’agriculture. La tourbe est un produit naturel extrait de la couche de pégasse supérieure et est de couleur brune. Par nature, la tourbe est un peu humide et a une structure douce. Les agriculteurs de Belgique optent également de plus en plus pour la tourbe comme litière en raison de ses normes de bien-être. Comparée à la paille et la sciure, la tourbe possède un pH extrêmement acide, ne laissant quasiment aucune chance aux germes pathogènes, tels que la salmonelle. L’acide humique présent dans la tourbe freine la formation d’ammoniaque dans l’acide urique des poussins. De plus, la litière de tourbe absorbe très bien l’humidité sur le long terme, ce qui assure un meilleur climat du poulailler, une faible pression infectieuse et moins de risques de lésions aux coussinets. La structure fine et douce offre aux poussins un confort naturel et agréable. Le prix de la tourbe oscille autour des 15 eurocents/kg. Vous avez besoin d’environ 1 à 2 kg/m².

Pulpe de paille

Afbeelding: afbeelding stropulver
Pulpe de paille

Les pellets de paille sont moulus et dépoussiérés après avoir été pressés. Ceci donne naissance à de petits éléments égaux : la pulpe de paille. La pulpe de paille est extrêmement adéquate pour l’élevage de poulets de chair. La pulpe de paille assure une liaison ammoniacale, ce qui signifie que l’ammoniaque est absorbée afin que l’odeur dans le poulailler soit moindre. Il existe également une pulpe de paille battue. Ces pellets sont toutefois aplatis par un broyeur à marteaux, créant ainsi de nombreuses pièces inégales. Ils sont donc très durs pour les jeunes poussins. Dans la pratique, il s’avère que ce produit contient plus de poussières et de particules fines que la véritable pulpe de paille, qui est moulue. La pulpe de paille coûte environ 20 eurocents/kg et vous en avez besoin de 0,8 à 1 kg/m².

Anas de lin

Afbeelding: afbeelding vlaslemen
Anas de lin

L’anas de lin est un produit résiduel de l’industrie du lin. Les éleveurs de volaille utilisent souvent ce type de litière pour sa grande capacité d’absorption d’humidité, à savoir 12 fois plus que la paille et 4 à 8 fois plus que les copeaux de bois. L’anas de lin absorbe jusqu’à 450 %.  L’anas de lin réduit également l’odeur d’ammoniaque grâce à la liaison de l’urine. Toutefois, des tests ont démontré qu’on n’observait pas d’amélioration des lésions des coussinets par rapport aux copeaux de bois. Vous avez besoin d’environ 1,5 kg/m² et le prix varie entre 110 et 120 euros/tonne.

Vous souhaitez plus d'informations ou de conseils concernant les différents types de litière ? Prenez contact avec nos spécialistes en volaille via info@forfarmers.be.