Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?

Conseils pour améliorer la qualité de la coquille

Conseils de nos spécialistes Conseils de nos spécialistes29-5-2020

Une production plus élevée d'œufs de catégorie 1 détermine en grande partie le rendement de votre élevage. Trop de fissures ou de craquelures dans les œufs donnent plus d'œufs de catégorie 2 et donc un rendement inférieur. La qualité de la coquille est donc très importante.

Cette qualité de coquille est liée à l’absorption de calcium par vos poules pondeuses. Ce calcium provient du calcaire, du grit d'huîtres et du phosphate monocalcique libérés dans les aliments et absorbés dans l'intestin grêle de la poule. La poule peut l’utiliser directement pour former la coquille d'œuf, à condition qu’elle soit en train de la former à ce moment-là. Si ce n’est pas le cas, elle emmagasinera le calcium dans les os. Lorsque le calcium n’est pas directement disponible dans l’intestin, elle fera appel à la réserve de calcium dans ses os. Ce mécanisme s’estompe au fur et à mesure que l’âge de la poule augmente. De plus, le poids des œufs augmente au même moment. Conséquence : une coquille plus fine du fait qu’un œuf plus lourd a plus de contenance et moins de coquille. Ceci augmente le risque de fissure et de craquelure.

Comment maintenir la qualité de la coquille à niveau ?

  1. Un apport en calcium basé sur le besoin en calcium : alimentez en calcium en fonction de l’âge. Les poules utilisent efficacement le calcium. Il est donc mieux de baser l’apport en calcium sur les besoins réels.
  2. Utilisez le Split Feeding : grâce à lui, le niveau de calcium répondra aux besoins de la poule et elle recevra les bons nutriments au bon moment.
  3. Du calcium supplémentaire lors de la dernière alimentation : donnez de préférence du calcium supplémentaire dans l’après-midi. Les poules peuvent encore en manger avant d’aller dormir. Ainsi, il reste à disposition pendant la nuit, lorsque la formation de la coquille a lieu.
  4. Un capteur de résistance de rupture en guise d’indicateur : lorsque la résistance de rupture indique un plus grand besoin en calcium, vous pouvez passer à une autre phase du programme d’alimentation.
  5. Une cause à laquelle on ne pense pas souvent, c’est le trajet du nid via la bande de transport d'œufs vers le local aux œufs. Le capteur « crackless egg » est un moyen très utile de découvrir cette cause. Le capteur « crackless egg » est une invention par laquelle un capteur en forme d'œuf parcourt le trajet du nid vers le local aux œufs. Le capteur est suivi en temps réel lors du trajet au moyen d'une tablette préprogrammée avec connexion bluetooth. Grâce à cela, il est facile de mesurer avec précision les points délicats de la coquille sur cette route.

Vous voulez en savoir plus sur l’amélioration de la qualité de la coquille dans votre élevage ? Prenez contact avec nous dès aujourd’hui.

Afbeelding: schaalkwaliteit