Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?

Éviter l’entérotoxémie grâce au VitaFloc Gold

Conseils de nos spécialistes Conseils de nos spécialistes24-2-2021

Chaque éleveur est tôt ou tard confronté à un veau à première vue sain qu’il retrouve mort soudainement. Dans la plupart des cas, cela se limite à un cas de mortalité, mais parfois plusieurs veaux meurent en un laps de temps très court. Il est également tout à fait possible que le problème ne se produise pas pendant longtemps, sans que l’éleveur ne doive prendre des mesures. Toutefois, le problème peut resurgir après une certaine période. Il peut y avoir plusieurs causes à cela, mais souvent la bactérie Clostridium Perfringens en est la cause. En Belgique, plus de 10 000 veaux meurent chaque année d’entérotoxémie.

Entérotoxémie : problème lié à l’alimentation

La bactérie Clostridium Perfringens est normalement présente dans l’intestin. Dans certaines conditions, cette bactérie va se multiplier de manière exponentielle et sécréter des toxines qui vont causer ensuite la mort soudaine.

Une telle intoxication intestinale se produit généralement chez les veaux allaitant qui doivent soudainement digérer beaucoup de nutriments ou lors de changements brusque d’alimentation. Ce sont généralement les veaux ayant la meilleure croissance (meilleure croissance suite à une absorption alimentaire plus élevée) qui sont atteints par l’entérotoxémie.

Les veaux meurent souvent après une courte ovulation de la vache nourrice. Il se peut que pendant l’ovulation le veau ne puisse pas boire suffisamment, car la vache est nerveuse. Ensuite, le veau peut absorber un excès de lait riche en protéines au pis trop plein.

Les changements alimentaires brusques sont également catastrophiques pour le veau. La flore intestinale doit s’adapter à la composition alimentaire modifiée ou à un autre régime suite à quoi les clostridia (qui sont d’office présents dans l’intestin) sont moins sous contrôle.

Agissez de manière préventive et évitez l’entérotoxémie

Les résultats d’une vaccination préventive contre l’entérotoxémie sont parfois décevants. La seule chose qui aide vraiment est la suppression des facteurs qui provoquent la maladie. Vous pouvez le faire en tenant compte des conseils ci-dessous :

  1. Le point d’attention le plus important est l’absorption précoce d’aliments solides par les veaux allaitants. C’est pourquoi il est recommandé de mettre à disposition des veaux leur propre mangeoire.
  2. Compléter une partie des besoins alimentaires rapidement par un concentré réduit l’absorption de lait quotidienne. Le risque d’intoxication intestinale est dès lors plus limité lors de périodes où la qualité du lait peut changer et en cas de changements de ration.
  3. Gardez le contrôle sur l’alimentation. Veillez à une transition graduelle lors des changements de ration chez les veaux et les vaches nourrices.  Veillez à avoir une bonne source de structure (fibres) dans l’aliment des veaux, entre autres, en utilisant des flocons d’épeautre. Le VitaFloc Gold de ForFarmers est idéal pour cela. Lisez-en plus sur ce concentré spécifique pour veaux ci-dessous.

VitaFloc Gold : aliment floconné pour veaux jusque 6 mois

  • Aliment très sûr et facilement digestible
  • Composition de matières premières fixe
  • Contient une part importante de flocons d’épeautre
  • Complété avec un prémix santé spécifique : Care +
  • Probiotiques pour la suppression des bactéries intestinales nocives

Cet aliment pour veaux est disponible en silo, big box ou sac.