Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?
Nouvelles, expérience et conseils

Tenez-vous déjà compte de la modification du calcul du prix du lait ?

Nouveautés du secteur Nouveautés du secteur16-3-2018

Depuis le 1er février, plusieurs laiteries belges ont adopté le rapport 50/50 pour le paiement du lait à la protéine et à la matière grasse. Il importe, pour vous, producteur laitier, de prendre en compte que la matière grasse est revalorisée. Découvrez ici les divers moyens que vous pouvez appliquer dans votre exploitation.

Traire beaucoup avec des vaches en bonne santé

Pour augmenter la quantité de matière grasse, l’augmentation la plus facile à réaliser consiste à augmenter la quantité de lait par vache et par jour. En tant qu’éleveur, vous n’êtes pas payé en fonction des teneurs en matière utile du lait mais en fonction des kilogrammes de protéines et de matière grasse qui sont livrés. Grâce au système Feed2Milk, ForFarmers fournit à votre spécialiste troupeau laitier un certain nombre d’atouts uniques pour améliorer la production laitière de vos vaches, et cela de façon tout à fait saine.

Afbeelding: Cirkel F2M voor in presentatie
Afbeelding: Protiboost

Graisses non dégradables dans le rumen

A l’abolition des quotas laitiers, ForFarmers a introduit des graisses non dégradables dans le rumen pour accroître les rendements laitiers en matière grasse et protéines. Le choix du type de graisse dépend totalement de la ration distribuée aux vaches et de l’objectif que vous désirez réaliser. Si on veut augmenter le litrage, le choix va s’orienter vers une graisse de type savon calcique ou graisse durcie. Une graisse fractionnée fera plutôt augmenter la teneur en matière grasse du lait. Le calculateur, que nous avons spécialement développé, vous permet de calculer très simplement ce que les graisses non dégradables dans le rumen peuvent apporter dans le cadre de votre exploitation.
Outre les graisses non dégradables dans le rumen, ForFarmers a lancé un mélange de matières premières tout à fait spécifique, à introduire dans une mélangeuse distributrice. ProtiBoost transforme très efficacement l’apport de la protéine fourragère en protéine du lait. Dans les 48 heures, on constate une augmentation des teneurs, aussi bien en matière grasse qu’en protéine, et cela pour des productions équivalentes voire en légère baisse.

Astro Assortiment

Protiboost, tout comme les graisses non dégradables dans le rumen, ne peut être utilisé qu’à travers une mélangeuse distributrice. Tous les éleveurs ne disposent pas de cet outil. En conséquence, une série d’aliments simples contenant des suppléments de graisse ont été développés lors de l’introduction de l’assortiment des concentrés Feed2Milk. L’emploi des concentrés Astro vous fait passer d’une ration glucogène à une ration cétogène, ce qui se traduit par une production supérieure de matière butyrique (litres x %MG).

Tout doit correspondre

Vous pourriez peut-être conclure, à la lecture de cet article, que produire les teneurs revient purement à trouver le juste optimum entre les différents fourrages et produits alimentaires de votre exploitation. Il est, en effet, d’une absolue nécessité que tout se corresponde dans votre exploitation. Par exemple, vous ne pouvez pas oublier de récolter des fourrages de bonne qualité. Une fauche un peu plus tardive fournit, c’est certain, un peu plus de cellulose brute, et cela se traduit la plupart du temps par une hausse des taux. Mais trop de cellulose dans la ration entraîne immédiatement une diminution de la digestibilité, une diminution de la production laitière avec, immanquablement, une réduction des quantités de graisse butyrique et de protéine. Les fourrages, ce n’est pas tout. Les périodes de transition jouent un rôle crucial dans la réalisation de votre objectif de produire davantage de matières utiles.