Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?
Nouvelles, expérience et conseils

Stimuler la fréquentation du robot avec les fourrages disponibles

Saviez-vous que... Saviez-vous que...14-11-2018

Globalement, on peut affirmer que les premières coupes de 2018 affichaient une très bonne valeur alimentaire, tant en énergie qu’en protéine. Selon le type de fertilisant utilisé, une bonne partie de ces premières coupes contiennent beaucoup de protéine ruminale et moins de protéine résistante. Tout l’art consiste à utiliser une bonne part de cette protéine ruminale et de corriger la ration sur l’énergie. Une condition importante est de veiller à ce que la ration ait suffisamment d’effet tampon. En effet, en cas de production trop importante d’acide, le risque d’acidose est réel, ce qui fera chuter la fréquentation du robot. Les index uniques mis au point par ForFarmers, à savoir l’index IA (Index d’acidification) et l’index de rumination (IR) sont de précieux outils de correction de la ration pour une meilleure santé de la panse.

Afbeelding: FOR FARMERS-BUTCHENBACH-HERBRAND_066 (003)

Paramètres de dégradation spéciaux

En revanche, la qualité et le rendement des deuxièmes coupes et des ensilages d’été se sont révélés décevants. La sécheresse persistante, aggravée par les températures extrêmement élevées, a provoqué la montée en graine de l’herbe en de nombreux endroits, ce qui a impacté fortement la valeur alimentaire de l’herbe ensilée. Si ces ensilages ne sont pas corrigés avec assez d’énergie ruminale, la production risque d’en pâtir. Si la production laitière diminue, les vaches seront moins tentées de se rendre au robot de traite. Elles recevront aussi moins de concentrés, ce qui affectera encore un peu plus leur production. Grâce aux paramètres de dégradation des fourrages grossiers mis au point par Eurofins en exclusivité pour ForFarmers, le spécialiste en robot de traite dispose d’un instrument parfait pour ajuster votre ration dans la bonne direction.

Veiller à une fermentation saine de la panse

En maïsiculture également, la sécheresse a fait des dégâts. Au début du mois d’août, des maïs complètement desséchés ont été ensilés en plusieurs endroits, en raison de la (quasi) absence d’épis. Ces ensilages sont fort donc logiquement très pauvres en amidon. A d’autres endroits, le maïs a été ensilé relativement sec, ce qui donne une proportion assez importante d’amidon intestinal, alors que la part d’amidon au niveau de la panse est plutôt faible. Dans les deux cas, cela se traduit par des vaches plus apathiques, avec comme effet une baisse des passages au robot et davantage de vaches à aller chercher. L’objectif doit être de favoriser une bonne fermentation de la panse. En effet, il existe un risque que la correction d’un excès d’amidon persistant dans la ration, en combinaison avec une panse fonctionnant moins bien (SPK et TPK sous la norme), provoque un transit trop important d’aliments non digérés vers l’intestin. Cela provoque une fermentation ultérieure dans l’intestin grêle et le gros intestin, avec, comme premier effet visible, des bouses plus molles.

Plus encore que les autres années, il faut avoir à l’esprit une bonne activité de la panse afin que vos vaches fréquentent le mieux le robot de traite. Souhaitez-vous connaître les possibilités de correction pour qu’il y ait moins de vaches à aller chercher? Contactez ForFarmers dès aujourd’hui.