Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?

Semis de maïs : conseils pour une culture de maïs réussie

Conseils de nos spécialistes Conseils de nos spécialistes26-4-2021

Une fois que vous avez choisi les meilleures variétés de maïs pour votre exploitation, il est également important d’accorder une attention suffisante à la période de semis. Lisez ici comment obtenir le rendement optimal de votre maïs.

Fertilisation

Assurez-vous que l’engrais vert est incorporé à temps. Cette action prévient tout prélèvement d’humidité supplémentaire. La fertilisation du maïs selon les exportations reste toutefois un défi avec les normes toujours plus strictes. Il est alors très important d’avoir un bon engrais vert, un apport de substance organique efficace et un bon pH du sol ! N’oubliez pas la fertilisation potassique ! Le potassium assure un bon remplissage de l’épi et garantit à la plante une résistance supplémentaire à la sécheresse.

Lit de semis

Commencez la préparation du sol lorsque la parcelle est suffisamment ressuyée ! Un travail de sol correct garantit un lit de germination optimal afin que le maïs ait une levée régulière. Veillez à avoir une couche supérieure suffisamment meuble jusqu’à la profondeur de semis (5 cm). En-dessous, le sol doit être suffisamment compact pour assurer une humidité suffisante. Veillez également à ce que le lit de semis soit plat ! Ceci permet une profondeur de semis correcte et uniforme et donc une bonne levée.

Ensuite, semez ! Mais... soyez patient cette année !

Ce qui est plus important que le calendrier, c’est la température du sol et les prévisions météorologiques. L’idéal, c’est une température du sol de minimum 10 degrés, une température de jour supérieure à 15 degrés et une diminution du risque de gel nocturne.

Semer sous des conditions plus froides risque d’augmenter les problèmes de levée causés, notamment, par les champignons du sol et les insectes, tels les taupins.

Actuellement, la température du sol avoisine seulement les 5 à 7 degrés. Faites donc preuve d'un peu de patience et attendez des températures plus clémentes !

Lorsque les conditions seront adéquates, la profondeur et la densité de semis seront à leur tour importantes. Semez à une profondeur de 4 à 5 cm. Il est conseillé de semer plus profondément dans les sols plus secs et légers afin d’éviter la sécheresse.

En savoir plus ? Prenez contact avec notre spécialiste en fourrage ou contactez notre service client.