Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?

Savez-vous que le stress thermique peut également être nocif au veau avant sa naissance ?

Saviez-vous que... Saviez-vous que...24-7-2020

Lors des périodes de stress thermique, l’accent est souvent mis sur le maintien du niveau de production laitière. Les effets de la chaleur sont directement visibles auprès de ce groupe. Le stress thermique a toutefois des conséquences sur les prestations futures du veau au stade fœtus. Quelles mesures pouvez-vous prendre pour protéger ce groupe ?

Les génisses nées lors des jours de chaleur produisent moins de lait

Des études récentes menées en Floride ont démontré que le stress thermique chez les vaches taries avait un effet négatif sur les prestations futures du veau. Dans les deux cas, les vaches taries sont réparties en deux groupes : le premier groupe est exposé au stress thermique, alors que pour l’autre groupe des mesures supplémentaires de prévention contre le stress thermique ont été prises.

Différences nettes dans le poids à la naissance et la croissance

Les veaux provenant des vaches taries non exposées au stress thermique ont un poids à la naissance structurellement plus élevé (de 0,6 kg chez les veaux légers à 5,7 kg chez les veaux lourds). De plus, les animaux mangent et boivent plus, ce qui permet une meilleure croissance et un plus grand développement après la naissance.

L’effet sur le développement de l’intestin influence la résistance

Les veaux ont une résistance plus élevée. Ceci s’explique par le fait que le développement des intestins du veau au stade fœtus a principalement lieu lors du dernier mois de gestation. La perméabilité de la paroi intestinale fonctionne mieux chez les veaux issus des vaches taries non exposées au stress thermique. Ceci leur permet de mieux absorber les anticorps dans la circulation sanguine (ce qui joue un rôle important dans la réponse immunitaire pour combattre l’infection).

Le stress thermique influence la production de lait du veau avant sa naissance

Une des études a démontré que les génisses qui n’ont pas subi le stress thermique en tant que veau au stade fœtus lors du tarissement produisent 5 kg de lait en plus que les génisses qui y ont été exposées.

Comment assurer un bon rafraîchissement lors du tarissement ?

  • Assurez-vous qu’il y a une température agréable dans l’étable : ventilation et rafraichissement en suffisance.
     
  • Assurez-vous que les vaches taries reçoivent chaque jour une ration savoureuse et fraîche et qu'une quantité suffisante d’eau potable fraîche est mise à leur disposition.
     
  • Assurez-vous de disposer de mangeoires hygiéniques. Nettoyez les auges et éliminez tout résidu d’aliment avant de remplir d’aliments frais. Ceci aide à prévenir la fermentation.
     
  • Les vaches absorbent moins de nourriture ? Adaptez la ration à l’aide de produits contenant une teneur en énergie et en protéines plus élevée, tels que : TransLac Top (mix et granulés) ou granulés TransLac Ca Binder.