Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?

Pourquoi une grosse application de lisier au début du printemps est-elle si importante ?

Conseils de nos spécialistes Conseils de nos spécialistes19-2-2021

Épandre du lisier ne sera pas possible directement partout cette année à cause des conditions hivernales. Il faudra attendre le dégel du sol et qu’il ait suffisamment de portance. Afin de profiter au maximum de l’azote du lisier, vous devez ajuster le plan de fertilisation de toute la saison de croissance au moment de la disponibilité des nutriments (entre autres, azote, potasse et phosphore).  Épandez le plus de lisier possible pour les deux premières coupes d’herbe, mais gardez-en suffisamment en réserve pour les champs de maïs.

Quand épandre le plus de lisier possible pour les premières coupes d’herbe ?

En moyenne, le fonctionnement de l’azote du lisier se réduit de la première à la quatrième coupe selon un rapport de respectivement 32 % - 11 % - 6 % - 6 %.

Imaginez épandre 25 m³ de lisier par ha au printemps. De ça, 32 kg d’azote est disponible dans la première coupe. Dans les deuxième, troisième et quatrième coupes, respectivement 11, 6 et 6 kg sont disponibles. Ensuite, 20 m³ par ha est à nouveau appliqué pour la deuxième coupe. L’azote de cette application est activé de la deuxième à la cinquième coupe. Donc, dans la deuxième et la troisième coupe on retrouve de l’azote de la première et de la deuxième application. La troisième application fournit de l’azote pour la quatrième à la sixième coupe. Le reste est libéré en dehors de la saison de croissance et sera probablement perdu. Ceci démontre, qu’il est plus judicieux d’appliquer le plus de lisier possible tôt dans l’année. Le graphique ci-dessous montre qu’une application rapide du lisier peut signifier 10 % d’azote actif en plus.

Explications du graphique ci-dessous :
En appliquant le plus de lisier possible lors des premières coupes, on réduit au maximum les résidus d’azote en dehors de la saison de croissance. L’illustration ci-dessus le démontre : en appliquant 30 + 25 m³ de lisier dans les 1re et 2e coupes, au lieu de 25 + 15 + 0 + 15 m³ répartis sur les 4 coupes, on obtient 10 % d’azote en plus pour l’herbe.

Afbeelding: grafiek drijfmest
Illustration 1 : Azote actif kg/ha en fonction de 3 manières de répartition du lisier sur les coupes d’herbe

Le coefficient d’efficacité pour le lisier est en moyenne de 60 % : qu’en est-il du reste ?

En moyenne 60 % d’azote dans le lisier est disponible pour l’herbe. Nous appelons ceci le coefficient d’efficacité.  Un coefficient d’efficacité de 60 % ne signifie toutefois pas que l’autre partie est entièrement perdue. En appliquant avec prudence, une petite partie est perdue par la volatilisation de l’ammoniac. Durant l’année d’application, près de la moitié de la quantité totale d’azote est absorbée par l’herbe. Il s’agit principalement de l’azote minéral qui ne s’est pas volatilisé. Le reste de l’azote, principalement la partie organique, est fixé dans le sol. L’azote ajouté à la réserve du sol n’est toutefois pas actif dans l’année d’application, mais n’est nullement perdu. Durant les années suivant l’application, l’azote de lisier fixé dans le sol est libéré lentement.

Conseils généraux

  • Établissez un plan de répartition de l’azote actif (N) et du phosphate (P) issus du fumier et de l’engrais chimique sur les cultures, les différentes parcelles et les saisons.
  • Faites la distinction entre les parcelles destinées à la fauche et au pâturage pour l’application du lisier.
  • Si possible, appliquez le lisier le plus tôt possible sur toutes les parcelles dès que ceci est légalement autorisé, à condition que les parcelles soient praticables.
  • Faites également usage d'une fertilisation précoce avec nos engrais Novurea.
  • Fertilisez (lisier et engrais) selon le potentiel de rendement et tentez de récolter le fourrage au stade voulu.