Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?
Nouvelles, expérience et conseils

Maïs desséché : comment conserver un rendement maximal et une valeur alimentaire optimale dans la mesure du possible ?

Conseils pour les fermiers Conseils pour les fermiers22-8-2018

Pour le maïs qui se porte relativement bien malgré la période de sécheresse récente, il convient d'appliquer la même règle que les autres années, à savoir procéder à la récolte dès que la teneur en matière sèche est entre 32 et 35%. La réponse à la question d'évaluer le meilleur moment de couper le maïs desséché et fané est plus compliquée. Nous ne pouvons malheureusement pas vous donner une réponse applicable à toutes les situations, mais nous vous donnons un certain nombre d'indices importants à prendre en considération lors de la détermination du moment de la récolte et du traitement du maïs pendant et après l'ensilage.

1

Évaluation par parcelle

Les différences entre les parcelles peuvent être considérables dans les exploitations comptant plusieurs terrains. En présence de grandes différences, il vaut mieux ne pas ensiler toutes les parcelles en une fois, mais examiner chaque terrain pour évaluer le meilleur moment pour l'ensilage.

2

Formation de l'épi de maïs ? Attendez la maturité des grains

Lorsque les épis de maïs sont formés, il faut attendre que les grains viennent à maturité avant de couper le maïs. À cette fin, les étages foliaires au-dessus l'épi doivent être suffisamment verts et, de ce fait, avoir la capacité de convertir les sucres en amidon. Il faut cependant faire la récolte du maïs avant le dessèchement extrême des plantes sans épis d'une parcelle

3

Pas d'épis ? Récoltez à 28 % de matière sèche minimum

Si les plantes n'ont pas d'épis ou à peine, il est conseillé de les récolter dès que le maïs a atteint un pourcentage de matières sèches d'au moins 28 %. Vous éviterez ainsi les jus d'écoulement au moment de l'ensilage et une perte supplémentaire de valeur alimentaire.

Lors de l'estimation de la teneur en matières sèches des tiges et des feuilles, la décoloration des feuilles et la sève dans les tiges sont déterminantes. En sectionnant plusieurs tiges et en comprimant les surfaces de coupe, vous pouvez constater le degré d'écoulement de la sève. La décoloration des feuilles s'exprime en nombre de feuilles encore vertes à plus de 50 %. Le tableau ci-dessous illustre la relation existant entre la qualité des tiges et des feuilles, et la teneur en matières sèches.

Tableau 1 - Relation existant entre la qualité des tiges et des feuilles, et la teneur en matières sèches

Qualité des feuilles et des tiges

Teneur en matières sèches des plantes de maïs sans épis

Totalité des plantes encore vertes et écoulement de la sève des tiges

18%

Plantes vertes aux ¾ et tiges encore humides

21%

Plantes à moitié vertes et tiges pratiquement sèches

24%

Plantes vertes au ¼ et tiges totalement sèches

27%

Plantes ne présentant plus de parties vertes (les plantes semblent complètement mortes)

30%

4

Bon maïs ? Utilisez un agent d'ensilage

La pénurie de bon maïs cette année renforce l'importance du maintien du rendement et de la valeur alimentaire par rapport aux années antérieures ! C'est la raison pour laquelle le recours à un agent d'ensilage est essentiel cette année.

Ces dernières années, SiloSolve®FC s'est révélé l'agent d'ensilage par excellence pour l'herbe et le maïs. Il agit idéalement sur le processus de conservation (en évitant les pertes d'ensilage) et il prévient l'échauffement par fermentation au cours de l'ensilage. Le résultat : un aliment qui reste appétant pour vos vaches. SiloSolve®FC est tout aussi indiqué pour les ensilages présentant une teneur en amidon (légèrement plus) faible. Pour les plantes produisant relativement moins d'amidon, les glucides sont stockés dans les tiges et les feuilles éventuellement vertes. Ces glucides constituent une excellente source d'énergie pour les bactéries lactiques contenues dans SiloSolve®FC, et contribuent ainsi énormément à une chute rapide du pH et à une bonne conservation. L'utilisation de cet agent d'ensilage vaut donc la peine pour le maïs à partir de 28 % de matières sèches.

Même lorsque le maïs est infecté par le charbon du maïs, un phénomène que nous constatons de plus en plus souvent ces derniers jours, il est fortement recommandé d'utiliser SiloSolve®FC. Cet agent garantit notamment une bonne conservation du maïs infecté, tout en réduisant considérablement le risque de moisissures.