Cookies Nous utilisons des cookies pour que notre site Web fonctionne de manière optimale et pour répondre au besoin d‘information de nos visiteurs. En utilisant notre site Web, vous acceptez le placement de cookies. Lisez notre politique de confidentialité et de cookies pour en savoir plus à ce sujet.
Que cherchez-vous?
Nouvelles, expérience et conseils

La durée d'ensilage du maïs fourrage influe sur la circulation des vaches

Saviez-vous que... Saviez-vous que...3-4-2018

Nous connaissons tous ce cas de figure : des rations assez réussies qui, sans changements notables, à un moment donné, ne donnent plus les résultats techniques souhaités et attendus. La première chose que l'on remarque est la réduction du nombre de traites. En visualisant l'influence de la durée d'ensilage du maïs sur la vitesse de dégradation, ForFarmers est en mesure de corriger le tir de façon anticipée

Grandes différences de qualité entre silos de maïs

En raison des conditions météorologiques de l'année écoulée, la qualité des silos de maïs ensilage varie considérablement. Il est avéré qu'il y a beaucoup de silos de maïs « rapides » cette année. On le remarque à la digestibilité et à la proportion d'amidon dans le maïs. Par conséquent, la vitesse de dégradation du maïs augmente, et le risque d'acidification ruminale également, surtout si le pourcentage en matière sèche est faible lui aussi.

La santé ruminale de la vache est déterminée par le degré d'acidité dans la panse. Pour une bonne santé ruminale, il est important qu'il existe un équilibre entre le degré d'acidité (indice d'acidification) et la capacité de tamponnement (indice de rumination) dans la panse. L'Indice d'acidification est déterminé par la quantité d'acides de conservation présents dans le fourrage et la vitesse à laquelle le fourrage est décomposé dans la panse et à laquelle se forment des acides gras. L'indice de rumination est déterminé quant à lui par la longueur de particule et la dégradabilité des parois cellulaires, qui déterminent dans une large mesure l'activité de rumination et donc le tamponnement ruminal. Lorsque cet équilibre est atteint, vous avez des vaches en bonne santé, qui arrivent sans problème au robot.

Afbeelding: mais

Effet de la durée d'ensilage sur la vitesse de dégradation

Des études menées par ForFarmers montrent que la vitesse de dégradation de l'amidon et des protéines augmente également à mesure que le maïs séjourne plus longtemps dans le silo.
Dans un même silo de maïs, on constate une augmentation jusqu'à 25 % de la proportion d'hydrates de carbone rapides entre 4 et 12 mois de durée d'ensilage. Les protéines ruminales peuvent augmenter jusqu'à 35 %, et la quantité d'amidon au niveau de l'intestin peut même baisser de 40 %.

Maïs récolté avec différentes teneurs en matière sèche
Effet durée d'ensilage 4 > 12 mois (gr/kg ds) Silo 30% ds Silo 35% ds Silo 40% ds
Hydrates de carbone rapidement digestibles + 24 gr + 30 gr + 39 gr
Amidon intestinal réel - 19 gr - 31 gr - 50 gr
Protéines ruminales totales + 10 gr + 10 gr + 25 gr

Après un certain temps, le maïs se dégrade donc plus rapidement. Ceci influe sur la santé ruminale et la circulation des vaches. Il est donc possible que, sans modification de la ration, les vaches se présentent soudainement moins souvent au robot.

Afbeelding: grafiek_inkuilduur_fr
Effet de la durée d'ensilage du maïs sur l'indice d'acidification

Calcul de ration Optivoer

ForFarmers travaille depuis quelques années avec des indices de fonctionnement ruminal (IA et IR). L'IR et l'IA peuvent être déterminés de manière beaucoup plus précise par une meilleure estimation de la vitesse de dégradation, par l'utilisation des courbes d'étalonnage NIRS et en tenant compte également de l'effet de la durée d'ensilage dans le nouveau programme de ration Optivoer. Et cela offre des avantages à l'éleveur pour une adaptation proactive des rations. Ainsi, nous pouvons à présent prédire à quelle vitesse votre ration se dégradera grosso modo dans 5 mois et en quoi cela influencera la circulation de vos vaches. Cela signifie pour vous des vaches plus saines et moins de vaches en retard. En d'autres termes, plus de lait et moins de travail !