Chercher
For the Future of Farming
Header-voorbeeld-fabriekHeader-ftfof-koeHeader pluimvee2Header rundvee1Header varkens

Des cheptels durables grâce à une alimentation en fonction des besoins

Un certain nombre d'éleveurs de volaille pondeuse testent en ce moment la formule Split Feeding (alimentation alternée) sous la supervision de ForFarmers. Avec cette formule, la composition de la ration du matin est différente de celle de la ration du soir. Une étude scientifique a démontré que cette méthode d'alimentation alternée a un effet très positif sur l'état de la coquille d'œuf. Les premiers résultats semblent prometteurs.

L'un des objectifs des aliments pour poules pondeuses de ForFamers consiste à contribuer substantiellement au maintien prolongé des cheptels. En effet, les cheptels de poules blanches en liberté de 100 semaines et les cheptels de poules brunes de 90 semaines ne sont désormais plus une exception. Les éleveurs de volaille en retirent ainsi un rendement plus élevé grâce à une capacité de ponte plus longue. Une condition reste cependant primordiale : il faut que le tri et la vente des œufs puissent continuer, ce qui n'est possible que si leur coquille reste en bon état. Les éleveurs de volaille peuvent y contribuer eux-mêmes en donnant à leurs poules prenant de l'âge une alimentation adaptée aux besoins de celles-ci.

Attention ciblée

L'alimentation en fonction des besoins repose sur le processus de formation de l'œuf et les besoins en nutriments y afférents. C'est la raison pour laquelle la ration du matin doit être riche en énergie, protéines et phosphore, avec une plus faible teneur en calcium. L'accent est mis sur la formation du contenu de l'œuf. Pour la ration du soir, c'est tout le contraire. Il faut justement veiller à une teneur en calcium plus élevée, favorable à la formation d'une coquille d'œuf de bonne qualité.

Tests de la formule Split Feeding

En ce moment, plusieurs exploitations testent le concept Split Feeding sous la supervision des spécialistes de ForFarmers. Ces exploitations ont été choisies pour l'expérimentation de la formule Split Feeding parce qu'elles disposent de deux silos par étable, d'une balance à silo ou d'une bascule de circuit, et d'un dispositif de permutation automatique d'un silo à l'autre.

Le concept Split Feeding a été mis au point pour les poules pondeuses d'environ 50 semaines. Il y a deux raisons à cela. D'une part, les œufs deviennent plus grands à partir de cet âge et la surface de leur coquille augmente en conséquence. D'autre part, le transfert de calcium des os au profit de la coquille d'œuf commence à diminuer chez les poules à ce moment de leur vie et, de ce fait, elles ont besoin d'un apport supplémentaire en calcium à partir de 50 semaines.

Avantages

Les performances des cheptels des exploitations pilotes sont naturellement mesurées et enregistrées de manière standardisée. D'ici la fin 2017, nous espérons être en mesure de donner des résultats concrets. Les avantages du concept Split Feeding pour les éleveurs de volaille sont les suivants :

  • une réduction des coûts d'alimentation grâce à une meilleure assimilation des nutriments,
  • une augmentation du nombre d'œufs commercialisables en raison d'une meilleure qualité de coquille, et
  • une contribution positive en matière de durabilité des suites d'un rejet moindre de nutriments et minéraux.