Chercher
For the Future of Farming
Fresh cowtransition

Production plus dynamique, avec des vaches saines

Maintenant que le prix du lait semble remonter, la stratégie de bon nombre de producteurs laitiers s’ajuste. Une grande majorité souhaite augmenter la production par vache pour accroître le solde alimentaire. Traire de façon plus dynamique peut s’opérer en utilisant une ou plusieurs des stratégies décrites ci-dessous.

1. Des aliments concentrés plus concentrés

Pour une traite plus dynamique, de nombreux éleveurs choisiront de faire la transition vers des aliments concentrés plus concentrés. On peut y parvenir en choisissant des aliments plus énergétiques, en passant de la ligne Prima à la ligne Optima ou de la ligne Optima à la ligne Maxima dans l’assortiment de ForFarmers.

Une autre façon de renforcer la ration des vaches en début de lactation, c’est de donner les aliments Fresh Cow. ForFarmers a développé 3 starters de lactation qui peuvent être donnés pour des vaches jusqu’à 100 jours de lactation, en fonction des besoins. ForFarmers produit également un aliment de production très concentré: le Maxima Kwadraat. La composition, sur base d’une énergie progressivement assimilable, comprend de l’amidon et des parois cellulaires, associés au propylène glycol et de la protéine protégée. Cela se traduit par une production élevée, avec le maintien des teneurs. Grâce à sa forte concentration en énergie et en protéine, cet aliment haut de gamme est parfaitement adapté pour une traite dynamique.

Une troisième façon de concentrer la ration est de recourir aux sources de graisse. C’est ainsi que le MilkPower HF 180 et le MilkPower CS 181 contiennent des graisses résistantes à la dégradation ruminale. Ces graisses assurent, de manière sûre et aisée, une assimilation énergétique plus élevée, ce qui se manifeste immédiatement par une production laitière plus élevée.

2. Plus de kg de concentrés

Outre une plus forte concentration de la ration, une partie des éleveurs choisissent de fournir davantage de concentrés par vache. Cette façon de procéder se fait en partie aux dépens des fourrages, ce qui peut être intéressant pour les éleveurs dont les ressources en fourrages sont limitées. Pour satisfaire aux besoins de ces éleveurs, ForFarmers a conçu la ligne Plus, constituée de matières premières digestibles, dont le but est d’exploiter au mieux le potentiel de production laitière. Ces aliments de la ligne Plus contiennent par ailleurs un complexe tampon comme soutien préventif.

3. Remplacement des concentrés

Une troisième manière de dynamiser la production laitière est d’accroître la valeur alimentaire de la ration de base, en remplaçant les fourrages. ForFarmers a développé à cette fin le mix fibreux, un mélange de matières premières hachées grossièrement avec une teneur brute de protéines similaire à celle de la ration de base, ce qui permet de se passer d’un correcteur de protéines. Ce mélange convient bien aux exploitations en pénurie de fourrages. Il peut servir dans les rations pour vaches laitières et pour les rations pour le jeune bétail.

4. Qualité des fourrages

Pour traire de façon plus dynamique, on peut optimaliser la production fourragère et la qualité de celle-ci. En tant que spécialiste, ForFarmers peut aider les exploitations à découvrir la démarche Fourrages+ qui met l’accent sur la qualité et la production des fourrages.

5. Traire trois fois par jour

Une dernière manière d’augmenter la production laitière est de passer à une fréquence de trois traites par jour au lieu de deux. Chez les génisses, cela se traduit par un accroissement de 10 % de la production. Mais le choix de cette stratégie est évidemment fonction de la main-d’œuvre disponible dans l’exploitation.

Lait€fficace

Pour calculer l’effet de la stratégie choisie sur le solde alimentaire, votre spécialiste ForFarmers peut utiliser le programme de calcul Lait€fficace. Ce programme vous permet d’avoir une perception immédiate de l’évolution de votre solde alimentaire et vous permet de déterminer aisément quelle stratégie est la meilleure dans votre exploitation. En cas de traite dynamique, le solde alimentaire est absolument central.